J’aime l’hiver, je veux pas qu’il finisse.. (bis)

Ah c’est beau l’hiver. Il fait froid. Mais ce froid nous offre de si belles choses..

Ce serait dommage que tout ça fonde.. Je veux pas que ça finisse..

(chut dites rien.. ça marche.. presque tout ce qui est tombé hier est fondu.. Il fait chaud.. Ouf…)

IMG_2168

 

IMG_2182

Ça, c’est étonnant.. Un bout de branche trempe dans l’eau. Elle gèle et petit à petit il se forme un galette de glace.. Ici elle fait presque un pied..

Un vrai pied.. un pied d’ici. 30,48cm…

 

IMG_2188

 

Bonne journée à toutes et tous

J’aime l’hiver. Je veux pas qu’il finisse

Oui, j’aime l’hiver.. J’adore l’hiver. Je veux pas qu’il finisse.. C’est trop l’fun l’hiver…

(chut… dites rien.. Non, je ne suis pas devenu fou… Mais me semble que plus je dis que j’en ai plein mon casque de l’hiver et plus il reste.. Simplement pour m’énarver.. Il aime faire le contraire de ce que j’ai envie.. Alors, en lui disant que je veux pas qu’il parte, il va bien finir par crisser son camp…non?)

Grosse tempête de neige ce matin. Les météorologues.. ah eux.. je les aime aussi.. Comme ceux qui disent que la planète se réchauffe..  En tout cas pas ici.. Le pire hiver des 20 que j’ai passé au Québec.

Ça ne m’a pas empêché de sortir ce matin. Faire prendre l’air à mon 7D et en même temps aller faire mon devoir de citoyen.  Je suis allé voter.

J’ai un peu hésité.  Hélas aucun parti ne proposait de déplacer le Québec, soit en Floride, ou mieux encore, sur la cote d’Azur.. Sont nuls les politiques.. Pas d’idées.. Si un parti proposait ça, de relocaliser le Québec, il ferait 110%, c’est certain..

Près de 40% d’abstention aux 2e tour des municipales en France. Ça donne à réfléchir.

Dire que certains sont morts pour avoir ce droit d’expression….

 

Bonne journée à toutes et tous..

Comment faire pour « briser la glace ».

Il est parfois difficile de trouver la bonne façon de briser la glace, d’aborder une personne.

Il y a la façon « timide »,  comme dans la chanson de J Brel:

« Quand ils chavirent
Pour une Elvire
Ont des soupirs
Ont des déLes timides
Qsirs
Qu´ils désirent dire
Mais ils n´osent pas bien« ..

Et il y a une façon plus cavalière, dévoilée ici en 3 étapes.

1- Faire taire ses hésitations et accélérer franchement…

IMG_2088

2- Abordez là franchement…..

IMG_2100

3-Sautez lui dessus… sans hésitations…

IMG_2105

Avertissement: L’auteur décline toute responsabilité en cas de résultats non souhaités..

Plus sérieusement: Le brise glace photographié est à l’action tous les hivers dans un des bras de la rivière des prairies à Montréal.

Il dégage un chenal qui mène à une petite centrale hydroélectrique.

Son action a pour but d’empêcher la formation d’une couche de glace qui favorise la formation

de frasil qui bloquerait le courant.

Pour en savoir plus sur le frasil et ses conséquences c’est ICI

Bon dimanche à toutes et tous..

Et oui, il y a encore de la glace, et oui, il neige ce matin.. c’est pas un poisson d’avril.. Ici, ils sont congelés…

 

Le carouge à épaulette est un drôle de moineau..

Oui, le carouge st un drôle d’oiseau.

Ce n’est pas celui que je trouve le plus sympathique.

En fait, il a des tendances à ressembler à certains bonzhommes..

Gueulard, agressif.. teigneux même.

Mais comme Nathalie qui clique sur les oiseaux et voulait le voir..

Monsieur c’est celui en noir, madame, c’est l’autre..

 

Je me suis fait plusieurs fois « attaquer » par un carouge. Lorsqu’ils ont des oisillons dans les nids, ils sont très agressifs..

La preuve: vidéo sur youtube dans un parc de Montréal :http://youtu.be/uwTkhFr0wtg

Bonne journée à toutes et tous

Le regard des autres.

Le regard des autres.

Pour faire suite à un billet précédent, je veux vous relater une expèrience photographique et humaine qui m’a profondément troublé.

C’était il y a quelques années. Mon fils, fou de natation, faisait de la compétition.

Petit à petit, j’avais été amené à participer pour aider.

Une compétition de natation requiert un trés grand nombre de personnes bénévoles, officiels ou parents. J’étais souvent à un poste au chronométrage central.

Ça me donnait la possibilité de faire aussi des photos du bord des bassins. J’ai pu faire des photos dans des compétitions de différents niveaux.

Lors d’une compétition très spéciale, je m’étais proposé pour le chronométrage. Il s’agissait d’une épreuve de sélection pour une rencontre internationale.

Ce qu’ici on appelle SWAD en anglais ou NAUH en français. Nageurs avec un handicap.

À cause du désistement d’un photographe professionnel, on m’a demandé si j’étais d’accord pour faire un « reportage » sur cette compétition, courses, remises des médailles et portraits des nageurs. Le responsable de la fédération n’avait pas de désirs précis pour ces photos.

Je lui avais bien dit que je n’étais qu’un modeste amateur et que ça me semblait un « travail » difficile, il a insisté pour que je le fasse.

Ces quelques heures passées avec ces athlètes m’ont fortement impressionné.

Au début, au milieu de ces jeunes, avec des handicaps divers parfois très lourds, je me sentais mal à l’aise. Différent.

Puis assez vite, je me suis rendu compte que eux, visiblement, vivaient mieux leur limites que moi.

Le problème que j’ai vite eu, au niveau de la prise des photos. C’était de faire un choix.

Fallait-il faire ces photos pour eux, ou pour des gens « normaux »?

Fallait-il suggèrer ou montrer leurs handicaps?

Il me serait possible de vous raconter vingt moments vécus pendant cette compétition. Toute ces anecdotes vous parleraient de l’importance du regard des autres.

J’ai mis une petite sélection d’images. Certaines suggèrent, d’autres montrent. Que fallait-il faire selon vous?

Que fallait-il faire selon vous?

Comment auriez vous fait?

Il y a des jours sans et…

Des jours avec..

Hier, pour les oiseaux, c’était un jour avec.

IMG_2124

J’ai rarement vu autant d’oiseaux différents à un même endroit.

IMG_2138

 

IMG_2141

 

IMG_2152IMG_2129

Et encore, je n’ai pas réussi à « prendre » un junco ardoisé et je n’ai pas voulu

« prendre » un carouge à épaulettes. lui je l’aime pas….

WordPress a modifié le mode d’insertion des images, je ne suis plus capable de les faire s’afficher dans une

fenêtre pop up..Désolé..

Bonne journée à toutes et tous

Peux t-on rire de tout?

C’est une question qui m’a été posée suite à la publication d’hier.

Pour moi la réponse est claire, c’est non.  Il y a des limites.

Certains prétendent que sous couvert « d’humour » on peut tout dire, je dis non. Pas vrai.

Et l’autre question, c’est de savoir si l’on peut tout photographier…

Là encore, c’est non.

Il m’est arrivé bien des fois, où je n’ai pas pu faire une photo par respect pour les ou la personne.

Un des exemples les plus forts pour moi, c’est au tam-tams de Montréal.

Tous les dimanches en été, des gens se réunissent au pied du Mont Royal, dans un parc. C’est une vraie fête.  Fête du rythme et de la danse.

Ceux qui y viennent le font soit pour écouter, ou jouer. Soit pour regarder ou être vus.

Il y a plusieurs années, j’ai vu un couple danser.  J’ai fait plusieurs images dont celle ci:

CRW_4346

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a plusieurs images du couple avec les visages reconnaissables, j’ai choisi de vous montrer celle là.

C’était un couple de personnes âgées.  Totalement « décalées » dans le décor.

Les habits d’un autre âge, et quelque chose de très particulier dans leur attitude.  Je n’ai pas compris sur le moment .

Ils avaient presque une attitude de provocation par rapport aux spectateurs dont certains les regardaient avec de la moquerie dans le regard.

Deux ans après, je suis retourné faire des photos au même endroit.

L’homme était là. Il dansait, seul.

Habillé de façon discrète.  Je l’ai reconnu. Même s’il paraissait vide, absent.

Je n’ai pas eu l’envie de le photographier.

C’est après, en ressortant les photos du couple que j’ai compris.

Visiblement la femme portait alors une perruque. Sans doute pour masquer les ravages d’une chimio..

Aucun doute pour moi, lorsqu’ils dansaient comme pour faire un pied de nez à la mort qui venait. Et elle était venue.

Personne ne pouvait comprendre lorsqu’ils étaient encore deux.

Bonne journée quand même