À contre-courant.

Tous ceux qui aiment « chasser l’oiseau », je parle là des chasseurs d’images, bien sûr,  vous diront que  sans gros téléobjectifs, il n’y a pas de plaisir.

Comme si c’était les plus gros qui faisaient le mieux « la job »..

Voir des photographes « animaliers » se coltiner les 5 kgs (178,49oz, pour être précis) de leur Nikkor 600mm f/4. en plus des 41oz (1.1kg) de leur Nikon D4s, ça me fait mal au dos pour eux.. (et j’ai oublié le trépied avec tête spéciale pour ornitho..)

Je me suis demandé s’il est possible de « faire de l’oiseau » avec un 50mm.. Comme ça pour le fun, pour être à contre courant.

IMG_1750

Avec des oiseaux pas trop farouches, ça peut aller..

IMG_1779

J’aime bien pouvoir montrer les oiseaux, les quelques animaux que je peux photographier dans leur milieu.  Au milieu des branchages, dans la vraie vie.

IMG_1762

Qu’en dites vous?

17 réflexions au sujet de « À contre-courant. »

  1. C’est Robert Capa qui disait qu’on n’est jamais assez prêt de son sujet … Et je crois que je suis très d’accord. Il y a une énorme différence entre être prêt grâce à « un objectif grossissant » et être prêt physiquement de son sujet. Je trouve qu’un des défis du photographe, c’est de réussir à s’approcher suffisamment de son sujet car dans ce cas, la photo devient infiniment plus dynamique que si elle était prise au télé. Mais il est sûr que pour les sujets farouches, c’est loin d’être possible ou faisable … Moi, j’aime bien tes photos qui nous montre ton petit oiseau dans son environnement, le ciel, les branches, sa tenue de camouflage …

    • Je suis persuadé que Capa dit vrai. mes meilleures photos faites dans des rassemblements de foule, comme le tam-tam, je les ai faites au grand angulaire. Ça t’oblige à avoir un contact avec le sujet. Au gros télé, c’est comme si tu faisais un safari photo..

  2. J’en dis que tu as quand même un sacré savoir faire et une expérience hors du commun par rapport à un blaireau comme moi, qui suis bien incapable d’accomplir ce genre de performance.
    Je crois qu’il s’agit d’une petite mésange, si j’ai bien retenu ta leçon précédente?
    Bravo, je suis en admiration totale !

    • ton commentaire me fait plaisir, même si au niveau expérience, je crois avoir encore beaucoup à apprendre.. mais merci quand même

  3. . C’est évident que les images sont un peu lointaines mais tu sais y faire Dom, avec ou sans téléobjectif. Bonne journée à toi. Amitiés; Joëlle

  4. Les découvrir dans leur élément a aussi son intérêt il me semble et pour cela pas besoin d’un « bazooka ».
    Mais le 50 mm est sans doute un peu « léger » pour les zoziaux un peu farouches !

  5. Elles sont chouettes en tout cas, surtout la dernière.
    Sans matériel très performant, je me sens parfois un peu frustrée tout de même: mais ça nous apprend la patience et donne envie de faire mieux la prochaine fois 😉
    Non?

  6. bjr Dominique, je trouve que c’est chouette. C’est mon billet pour demain…malgré que j’étais loin pour le prendre ..bon jeudi! muxu

    Danielle

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s