Un peu de la flore montérégienne.

Pour photographier un peu de cette flore montérégienne, j’ai du monter (c’est logique.. ) au Mont St Hilaire. Montagne sise en Montérégie.

La Montérégie est une vaste plaine (pas morne, pantoutte ( notez que parmi les villes de cette région, on trouve Waterloo)) sise ( décidément, il me plaît celui-là) au sud et au sud est de Montréal.

Des collines aux formes très particulières brisent la monotonie de la plaine.

Ce sont les collines montérégiennes qui tirent leur nom de mont Regii (mont Royal), la colline montérégienne la mieux connue, parce que située à Montréal.

La formation de ces « montagnes » est très ancienne. Environ 130 millions d’années. En comparaison, les Alpes, sont des jeunettes (80. 90 millions d’années)

Bon, revenons à nos moutons, ou plutôt à notre flore. J’étais parti pour vous parler de fleurs, et je vous parle des montérégiennes.

C’est ce qu’on appelle sauter du coq  à l’âne qui se traduit par « butterfly spirit ».

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les collines montérégiennes, allez sur le site de l’Université du Québec, à Montréal.

Vous aimez l’ancolie? Moi, oui, même si je ne sais pourquoi, elle me plonge dans état de tristesse vague et indéfinie…

Bonne journée à toutes et tous

21 réflexions au sujet de « Un peu de la flore montérégienne. »

    • Oui, c’est vrai, mais c’est surtout pour un jeu de mots passé tout à fait inaperçu.. »vous aimez l’ancolie.. » « mez l’ancolie ».. Un peu tordu mon truc.. non?

  1. J’ai découvert ton blog hier, et je suis déjà accro. J’adore les fleurs en général, et suis attirée particulièrement par celles des pays froids l’hiver, car j’habite en montagne, à 1250 mètres. J’ai des ancolies de ton pays, et je les adore. http://lafourmidesmontagnes.eklablog.com/petits-echanges-transatlantiques-a107971874
    Je me suis offert 2 livres sur les fleurs sauvages du Québec (Lise et Pierre Daigle) pour les comparer avec celles de chez moi.

    • Ah moi non plus, je ne connais pas souvent le nom des fleurs. Mais ça n’empêche pas de les admirer. Si je croise une jolie femme, je n’ai pas envie de lui demander son nom…

  2. Les fleurs sur la photo que tu trouves floue et qui est très belle, ressemblent à des freesias…mais je ne garantis rien….
    Très jolie série, je ne m’attendais pas à voir tant de fleurs dans un pays si …froid:))

    • Alors, là, on va parler de climat, du climat québécois.
      C’est si grand le québec, que du nord au sud, il y a de grosses différences de températures.
      Dans la région de Montréal, qui est tout au sud, la moyenne du plus froid est janvier avec environ -10, et le plus haut, juillet avec 21
      Contrairement à un climat tempéré, la période chaude est courte, mais très active au niveau flore et faune.
      Le taux d’humidité est par contre élevé en été, surtout à Montréal.

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s