Léproserie forestière.

Wikipédia dit:

« Une léproserie (ladrerie, maladrerie ou maladière) est un lieu d’isolement et de prise en charge des malades de la lèpre.

On les trouvait au bord des routes et leurs chapelles étaient souvent dédiées à saint Lazare ou à Marie-Madeleine.

Au Canada, certains lazarets étaient isolés sur des îles : l’île de Sheldrake (1844-1848) au Nouveau-Brunswick, puis l’île d’Arcy (1891-1924) et l’île de Bentinck (1924-1957) en Colombie-Britannique. Le lazaret de Tracadie(1849-1965) a remplacé celui de l’île de Sheldrake.

La léproserie de Fontilles en Espagne héberge toujours une quarantaine de patients. »

En me promenant dans les bois du parc Chartrand à Longueuil, je suis tombé sur un endroit bizarre.  Un endroit où semblaient regroupés des arbres malades.

C’est ce qui m’a fait penser aux léproseries.

Mais on n’isole pas les arbres malades. À moins que la nature s’en charge.

Avez vous déjà vu ça?

Bonne journée à toutes et tous.

ps, à celles et ceux qui s’intéressent à la météo.. Ici il neige.

9 réflexions au sujet de « Léproserie forestière. »

  1. La nature aussi traîne ses pustules ou ses branches sans feuilles et c’est vrai qu’on n’aime pas voir ça ; en général, on attend d’elle qu’elle nous ressource par sa fraîcheur, sa beauté…Voilà ta première neige, ici, la première tempête avec orage.Berk, c’est l’hiver!

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s