J’ai le coeur pris dans les barbelés.

« J’ai le coeur pris dans les barbelés ».

J’avais pensé titrer: « J’ai le fond de pantalon pris dans les barbelés »

Mais j’ai renoncé. Je trouve que le coeur, ça fait  plus poétique. Pas vrai?

 

J’aime bien les barbelés. En photographie, ça change des mésanges et des jolies fleurs (Une jolie fleur dans une peau de vache,Une jolie vache déguisée en fleur)

Photographier les barbelés! Joseph Glidden n’imaginait sans doute pas que son invention allait aussi donner un sujet  de photo cent cinquante ans plus tard.

Bonne fin de semaine à toutes et tous.

 

15 réflexions au sujet de « J’ai le coeur pris dans les barbelés. »

  1. Comme toi j’adore les barbelés: il y a toujours plein d’histoires à raconter de se qui se retrouvent coincés dedans.
    Elles sont très belles ces photos. La lumière est magnifique

  2. Pour moi pas facile de faire des photos avec ces choses qui me font penser à autre chose,mais il m’arrive d’en faire !
    Ton idée est bonne. J’ai un souvenir plus agréable sur les barbelés,c’était de nuit et j’étais sergent dans une unité de commandos nous avions a traverser des champs pour rejoindre un point précis,lorsque un troupeau de vaches aussi étonner que nous approchèrent du groupe et un éclaireur nous avertit qu’elles chargaient,je me suis retrouver pris dans ces barbelés alors que le groupe en question avait fait demi-tour très rapidement,après coup cela nous avait fait beaucoup rire,pour des commandos c’était pas fort !
    Bon W.E.

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s