À la recherche du temps perdu.

À force de fouiller dans une boite pleine de vieux négatifs, j’en suis venu à me poser une question.

Quelqu’un m’a dit une fois, sur le blogue, « tu t’en poses trop des questions ». C’est vrai, je me pose souvent des questions. Mais ça c’est quand je suis occupé à des choses répétitives qui n’occupent pas mon cerveau.
J’étais occupé à photographier de vieux négatifs, et je me suis posé la question suivante:

L’aspect ancien d’une chose renforce t-il la sensation de passé?

IMG_9785

Si je lis une vieille lettre sur son support d’origine, est-ce que les mots
auront la même ancienneté que si je lis le texte réécrit sur un écran d’ordinateur?

Si je regarde une photo vieille de passé soixante ans, j’ai la sensation du temps qui a passé.

Aujourd’hui, avec les techniques numériques, on peut imaginer que les images vont traverser le temps sans vieillir matériellement. Quand mes enfants auront passé soixante dix ans, vont ils avoir la même sensation de temps passé en voyant des photos d’eux restées nettes et intactes?

J’ai trouvé un bout de texte qui parle de nostalgie et de vieilles choses.

C’est dans « À la recherche du temps perdu. »

« Et ma grand’mère les avait achetés de préférence à d’autres comme elle eût loué plus volontiers une propriété où il y aurait eu un pigeonnier gothique ou quelqu’une de ces vieilles choses qui exercent sur l’esprit une heureuse influence en lui
donnant la nostalgie d’impossibles voyages dans le temps. »
Marcel Proust, du coté de chez Swann.

Qu’en pensez vous?

Pour ceux qui sont interessés par la technique:
Il est possible de photographier des vieux négatifs avec un simple numérique.
Il suffit de trouver un moyen de l’éclairer par derrière. J’utilise la tête d’un vieil agrandisseur.
En utilisant un mode macro on peut facilement obtenir des fichiers de plusieurs méga-pixels.

Beaucoup de logiciels photo proposent des réglages automatiques pour passer de l’image négative à l’image positive. Mais pour ceux qui se servent (comme moi) de Lightroom c’est moins automatique, mais faisable.

Lorsqu’un image positive est ouverte dans LR, la courbe des tonalités à droite, a l’allure comme ci dessous. (courbe à gauche en bas, et le contraire à droite):

neg1

 

Lorsque j’ouvre un fichier « négatif », la courbe  a la même apparence:

neg2

 

 

 

 

 

 

 

Il suffit d’inverser la courbe des tonalités en se servant de la souris:

neg3

 

 

 

 

 

 

 

Côté gauche, puis côté droit. ( où l’inverse selon vos convictions politiques..)

neg4

 

 

 

 

 

 

 

Une fois terminé, il est possible d’enregistrer cette courbe « personnalisée » , (j’ai appelé ça négatif) pour pouvoir l’utiliser plus facilement par la suite.

neg5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’image positive obtenue est en couleur et apparaît bleutée:

IMG_9785-2

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’y a plus qu’à  jouer avec la saturation et les réglages pour obtenir « une de ces vieilles choses qui exercent sur l’esprit une heureuse influence en lui donnant la nostalgie d’impossibles voyages dans le temps ».

Votre avis est le bienvenu.

Bonne journée à toutes et tous

 

9 réflexions au sujet de « À la recherche du temps perdu. »

  1. Je crois que le support a son importance dans la sensation de vieillissement. Nos petits-enfants auront-ils l’impression que leur vie est éternelle ? Je préfère être à ma place et bien sentir le temps qui passe. Bonne soirée Dom. Amitiés; Joëlle

  2. Tu es un fameux technicien de l’image qui nous livre tous ses secrets.
    Tu disposes d’un bon matériel et tu sais bien t’en servir.
    Hazard des choses, en parallèle j’ai moi aussi retapé de vieilles images, mais à partir de photos papier. Des vieilles images qui ont presque cinquantaine d’âges.

    Les « grands » esprits se rencontrent, ne dit-on pas ? le reste est affaire de nostalgie.
    Bien à toi, cher cousin d’outre-atlantique.

  3. Comme d’hab, je ne comprends rien à la technique ( par contre mon Ours de mari est intéressé par ce que tu expliques), mais je suis persuadée que la même photo sur son papier d’origine me « parle » beaucoup plus que le même sujet repris de façon plus moderne. Justement, aujourd’hui, j’ai ouvert une enveloppe de photos des années 60. Famille de mon mari, mais même couleur jaunie que celles de ma famille, Je me suis retrouvée aussitôt dans mes souvenirs. Pareil quand je vois les premières photos couleur de mes enfants : on a vraiment la sensation du temps qui passe.

  4. Quel boulot de remuer le temps passé !!!
    Peut-être que nos photos n’existeront plus puisque personne n’est capable de dire si les DVD, clés USB et autres supports sont fiables dans le temps

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s