Just for fun

Bon, la SSJB va sans réprouver ce titre. Une provocation pour eux.

No matter.

En visitant le site d’une photographe, je suis tombé sur une image, que j’ai eu envie de « détourner », parce qu’en voyant cette image, j’ai imaginé ce qu’il lui racontait à l’oreille:

histoirescoch

 

 

 

 

Le photographe en question, c’est Michel Vanden Eeckhoudt. Il photographie en noir et blanc. Et les animaux sont souvent présents dans ses images.

Il y a souvent de l’humour dans ses photos:

 

Souvent de l’humour en noir et blanc.

 

 

Et parfois ses images deviennent  noires:

 

Très noires:

 

Le magazine Suisse Le temps.ch lui consacre souvent des articles et le questionne:

« Le Temps: Il y a comme un choc entre la forme très maîtrisée de vos images et un contenu souvent drôle ou absurde. Pourquoi?

Michel Vanden Eeckhoudt: J’aime l’humour, il me semble être un ingrédient indispensable à la majorité des créations. Je parle d’un humour de qualité, c’est-à-dire dans lequel il y a du tragique. C’est cela, le doux-amer; chaque instant a deux facettes. On finit par danser sur les tables à la fin d’un enterrement, ou par se taper sur la gueule à la fin d’un mariage.

– Pourquoi cet attrait pour les animaux?

– Mon père était professeur de biologie, j’ai grandi entouré de bocaux de mygales. J’ai eu des enfants très jeune, à l’âge de 23 ans, ce qui m’interdisait les grands reportages à l’étranger que faisaient mes collègues. J’ai été condamné aux petites histoires. Mais je ne trouve pas amoindrissant de s’intéresser aux animaux. »

Moi, il ne me laisse jamais indifférent. Vous pouvez voir sa page ici:

http://www.agencevu.com/photographers/photographer.php?id=83

Bon week-end… (oui, oui, je sais, la SSJB et l’OQLF vont chialer)

 

10 réflexions au sujet de « Just for fun »

  1. J’ai presque cru en lisant ton titre que ta période tristounette se dissipait, mais quand j’ai vu les photos que tu présentais, j’ai compris que je m’étais trompée, malgré le petit sourire suscité par les histoires cochonnes. Je suis allée voir le site de Michel Vanden Eeckhoudt, j’ai trouvé ses oeuvres d’une grande profondeur, mais tellement noires et « acides ». Je me demande aussi si on peut vraiment définir l’humour de qualité comme celui dans lequel il y a du tragique. En tout cas, la beauté, pour moi, n’est pas tragique et je la préfère en couleurs. Bon samedi
    Colette

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s