Les découvertes d’Anne Hekdotte.

Au musée des beaux arts de Montréal, Anne Hekdotte (je sais, je sais, ça fait un peu « ado » comme personnage…) a vu plein de choses étonnantes.

En voyant ça:

IMG_6215

Anne pensait que les billets d’avant avaient plus de classe que ceux commandés par internet et imprimés à la maison..

 

En voyant ça:

IMG_6235

IMG_6237

IMG_6238

 

 

 

 

 

Anne essayait d’imaginer ce que Raoul Dufy penserait en voyant cette dame le copier avec cette machine bizarre.  Anne, elle, pensait que la dame avait de belles mains.

 

En voyant ça:

IMG_6243 IMG_6247

 

 

 

 

 

Anne Hekdotte pensait que la rayure est toujours très mode..

 

En voyant ça, à l’étage « art moderne » du musée:

IMG_6262 IMG_6265

 

 

 

 

 

Anne se disait que la violence aussi est restée très tendance..

 

Et en voyant cette très grande toile d’un artiste Montréalais et intitulée « deux bandes de bleus, deux bandes de gris » :

IMG_6276

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anne se disait qu’elle aimerait que quelqu’un lui explique..  Elle ne comprend pas. (moi non plus d’ailleurs, alors si quelqu’un peut m’expliquer..)

Bonne journée à toutes et tous.

Si vous passez par Montréal,  visitez ce musée.  Ah bien sur, ce n’est pas le Louvre, ni le Metropolitan, ni l’Ermitage, mais il mérite la visite.

5 réflexions au sujet de « Les découvertes d’Anne Hekdotte. »

  1. Quant à ce que pense Anne Hekdotte, tu vois, ça ne me surprend pas trop que ses pensées te frappent et que tu nous les rapportes. Comme toi, elle a tendance à s’arrêter là où nous pressons le pas, à regarder intensément ce que nous ne voyons pas, à se poser des questions là où nous prenons les choses pour acquises, à formuler des hypothèses, déstabilisantes parfois, mais qui aiguisent nos sens.

    J’aime bien le coup des rayures, cet écho entre l’oeuvre et celles qui la contemplent.

  2. Dans un cours d’histoire de l’art, une fois, j’ai eu droit à une belle explication de « Carré blanc sur fond blanc » de Kandinsky. Ça fait pâle longtemps, blanc sur blanc. J’avais trouvé l’explication intéressante, sur le coup. Bizarrement, le sens de tout cela, la pertinence de cette « réflexion », se sont évaporés.

    C’est comme tes lignes, là. Ça veut sûrement dire quelque chose. Peut-être que, pour l’artiste, « le monde est gris, le monde est bleu (https://www.youtube.com/watch?v=Kb3Fxeyktnw)…

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s