T’les veux mes vœux?

C’est le moment.

J’imagine le nombre de personnes qui sont en ce moment en train de présenter leurs vœux. Ça doit en faire tout une cralée..

Alors, un de plus…

Je vous présente à toutes et tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.  Qu’elle vous apporte tout ce que vous souhaitez.

IMG_5831

 

J’en profite pour vous remercier pour le plaisir que vous me faites à venir visiter mes publications.  Savoir que des personnes de plus de 60 pays viennent faire un tour au Québec, en voyant mes photos, c’est étonnant.

Merci à toutes et tous.

 

« J’aurais voulu être un artiste »

« J’aurais voulu être un artiste », Non, non, ce n’est pas moi qui le dit. Je n’ai jamais voulu être ou cru être un artiste. Moi, hier, j’aurais voulu être un poisson.
Si si, vous avez bien lu. J’aurais voulu être un poisson.
Un poisson pour jouer un tour au héron..
Explication:
Au jardon (oups, jardin..) botanique, l’hiver a montré le bout de son nez.
Même la petite statue à l’entrée semblait étonnée:
IMG_2337
Il faut dire que l’hiver a pris son temps pour arriver. +15° le jour du réveillon, ça surprend même les hérons. Est-ce pour ça qu’au bord du lagon (oups de l’étang (qu’est-ce que j’ai avec tous ces « on »?)) le héron est encore là?
Une patte dans la neige, l’autre au chaud…
IMG_2217 il attend, comme l’autre:
 » Du goujon ! c’est bien là le dîner d’un Héron !
J’ouvrirais pour si peu le bec ! aux Dieux ne plaise !
Il l’ouvrit pour bien moins : tout alla de façon
Qu’il ne vit plus aucun poisson. »

IMG_2219    IMG_2224-2

C’est en le voyant la surface de l’eau gelée que j’aurais eu envie d’être un poisson. Un poisson pour jouer un tour au héron. Seulement faire des ronds juste sous le bec du héron… Rien que pour voir l’allure du héron..

Je me demande comment Jean de La Fontaine nous aurait conté  ça.

« Du goujon ! c’est bien là le dîner d’un Héron !
J’ouvrirais pour si peu le bec ! aux Dieux ne plaise !
Il l’ouvrit pour bien moins : tout alla de façon
Qu’il ne vit plus aucun poisson.
Le temps passa, l’étang fut transformé en glaçon.
Dans l’eau, un petit poisson
Décida de lui jouer un tour à sa façon.
Tant qu’à la fin le héron eut l’air d’un (je vous laisse trouver la rime…)
IMG_2224

Bonne journée à toutes et tous.

On nous annonce entre 25 et 40 cm de neige.. réchauffement climatique, parait….

Atmosphère, atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère?

Dialogue entre Arletty et Louis Jouvet, Hotel du nord.

M. Edmond : J’ai besoin de changer d’atmosphère, et mon atmosphère, c’est toi.
Mme Raymonde : C’est la première fois qu’on me traite d’atmosphère ! Si je suis une atmosphère, t’es un drole de bled ! Les types qui sortent du milieu sans en être et qui cranent à cause de ce qu’ils ont été on devrait les vider ! Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? Puis que c’est ça, vas-y tout seul à la Varenne ! Bonne pêche et bonne atmosphère !

Il a neigé un peu à Montréal. L’atmosphère est étonnante, un peu brouillardeuse. J’avais envie de capter cette atmosphère, sans aller jusqu’à Varennes (ici, c’est Varenne avec s). Alors je suis allé au parc Maisonneuve.

Qu’en pensez vous?
Bonne semaine à toutes et tous.

On m’a demandé comment j’ai fait…

Plusieurs m’ont demandé comment j’ai fait pour photographier les glaçons au bord de la rivière des prairies.  Il n’y a rien de bien difficile là. Rien d’autre que l’utilisation de la lumière.

Photo 1: J’ai exposé la photo en faisant une lecture sur la totalité de l’image.  Résultat,  ouverture f/8, vitesse 1/30e de seconde.  Image trop claire et plate à mon goût, légérement floue à cause de la vitesse trop lente. Les zones très éclairées sont surexposées.

IMG_2144

 

Photo 2, même « sujet ».  Mesure de la lumière faite en spot sur les zones très éclairées. Résultat, ouverture, toujours f/8, mais la vitesse passe à 1/200e de seconde.  Et ça me donne ce  que je cherchais…

IMG_2146

 

Et puisque vous semblez aimer ça, (et moi aussi), en voilà encore quelques autres:

Bonne journée à toutes et tous.  Un joyeux Noël à ceux pour qui cette fête est importante.

Lui, il accepte le travail de nuit, et le dimanche en plus…

Lorsque l’on a vécu longtemps en Europe et que l’on vit ensuite en Amérique du nord, on ne peut qu’être étonné de voir les chicanes opposant les pour et les contre. Ici, personne ne peut aujourd’hui imaginer un centre commercial fermé le dimanche et certains magasins ont même tenté d’ouvrir la nuit.
Le travail dominical et même de nuit fait partie des choses admises. Et certains en profitent même.
Il y en a qui sont très performants, productifs de nuit.
Prenez l’hiver.
Cette fin d’année 2015, il « niaise avec la puck » (traduction: tergiverse, hésite..). À peine 2 ou 3 cm de neige sont tombés, et même la nuit les températures sont hautes. Les écureuils sont contents, les stations de ski font la gueule, et les motos neige rongent leurs freins…
Pourtant la nuit de samedi à dimanche il a fait subitement froid. Autour de – 7° avec du vent.
J’ai été surpris et ravi de voir dimanche matin, au bord de la rivière des prairies que le froid avait très joliment travaillé pendant la nuit.

Ça vaut la peine le travail dominical de nuit, non?

Bonne semaine à toutes et tous.

Imagination et photographie.

Je ne sais pas vous, mais moi, parfois il m’arrive d’avoir envie de faire un genre particulier de photos, mais de
ne pouvoir le faire pour moultes raisons.
Tenez, un exemple. Ça me plairait de faire des photos dans une ruine de château fort. Vous comprenez bien, que réaliser
ça au Québec, c’est impossible. (enfin presque…)
Trouver dans la belle province des ruines comme celles du château des Seigneurs des Baux, C’est impensable. (enfin presque…)Baux-de-Provence-9photo trouvée sur internet.(j’ai honte, enfin presque…)

Au 10 ou 11e siècle, les autochtones d’icitte avaient d’autres préoccupations que de construire des châteaux forts.
Alors que faire pour assouvir cette envie de photographier des pans de murs prestigieux?
Facile (enfin presque…).
Il suffit de faire preuve d’un peu d’imagination et de rechercher des points de vue valorisants.
C’est ce que je me suis amusé à faire sur l’île de la Visitation, près des ruines du moulin.IMG_2027

Et ça donne ça:

Bon, je vous l’accorde, ces murs sont moins beaux, que ceux des baux. Mais ça y ressemble, enfin presque….
Bon dimanche à toutes et tous.

Le projet 366 photos de Steven Skyrie.

Pour vous tenir informés d’un projet auquel j’ai participé.

Ci dessous, vous trouvez la première page du bloque que j’ai aidé à monter:

Ce blogue s’adresse à tous ceux et celles qui ont souffert d’un cancer, aussi bien qu’à tous ceux et celles qui ont côtoyé cette terrible maladie chez un de leurs proches.

Le 3 septembre 2011, la vie de Steve Skyrie a basculé. Au cours d’une promenade routinière avec sa femme au parc de Nose Hill (Calgary), steve_photos_perso17-2pour faire courir leurs deux grands danois, Steve s’est soudain effondré, victime d’une crise d’épilepsie et de convulsions qui ne semblaient pas vouloir finir. Panique. steve_photos_perso17-2Ambulance. Hôpital. Scan. IRM. Quelques heures seulement pour que le diagnostic tombe comme un couperet : tumeur au cerveau ! Chirurgie. C’est encore pire qu’anticipé : la tumeur est un glioblastome de stade IV, et la durée de survie moyenne est estimée à 14 mois après le diagnostic.

Dans les derniers jours de l’année 2011, après avoir subi six semaines de radiothérapie et de chimiothérapie orale combinées, en continuant à prendre un grand nombre de médicaments chaque jour, Steve se donne un défi. Comme il est passionné de photographie, il prendra une photo par jour pendant l’année 2012, soit 366 photos puisqu’il s’agit d’une année bissextile.

Ces 366 photos ont été regroupées et publiées dans un livre. Elles sont ici reprises dans ce blogue, publiées par Colette Dubuisson.

Steven Skyrie voulait faire éditer un livre avec ses 366 photos.

Le cancer ne lui a pas laissé le temps d’aller au bout de son projet. Il est décédé en Septembre 2013.

Colette Dubuisson a voulu faire en sorte que son projet 366 photos voit le jour.  Le livre est terminé en versions anglaises et françaises.  Un blogue a été créé pour publier chaque jour de 2016 (qui est année bissextile comme 2012) une photo de Steven et son commentaire sur cette photo.

C’est un témoignage poignant de la vie d’une personne qui lutte.

Je vous invite à noter l’adresse du blogue et si vous le voulez bien de partager le lien avec vos proches et vos connaissances.  Toutes les pages du menu sont dans les deux langues.

https://stevenskyrieblog.wordpress.com/

Vos commentaires sont les bienvenus.