Je suis un testeur compulsif…

Oh, s’il vous plaît ne vous moquez pas!! Si vous n’êtes pas atteint de cette addiction, vous ne pouvez imaginer les affres du testeur compulsif, surtout si cette manie se conjugue avec la passion de la photographie numérique. C’est affreux…

Tout passionné/e de photographie et d’informatique le sait bien. La photographie, aujourd’hui, a du mal de se passer des logiciels de traitement de l’image.

Testeur compulsif, depuis mes débuts en photo numérique j’ai dû en essayer, en apprivoiser des dizaines. Et petit à petit au fil du temps, j’ai fini par m’habituer à un logiciel qui me plait, Lightroom.

Laurence Chellali, photographe dont j’admire beaucoup le travail vit en ce moment, un presque deuil. Son logiciel préféré est en train de la laisser tomber. Elle écrit :
« A mon grand dam, je suis en train de migrer du logiciel Aperture à Lightroom que je continue à détester et je pleure sincèrement la fin annoncée d’Aperture. »
Ah comme je la comprend!!

À force d’essayer des logiciels que je ne connais pas, j’en arrive à me demander si les concepteurs savent se mettre à la place de l’utilisateur et tenir compte de ce qui se fait de mieux chez leurs concurrents.

J’ai essayé deux logiciels qui se posent en concurrents de Lightroom. Il est possible de les essayer pendant 30 jours gratuitement. Capture one 9 et DxO Optics Pro 10.
Chaque prise en main d’un des logiciels est une course aux obstacles, à croire que chacun veut réinventer la roue. Ne devraient-ils pas faire comme on fait les Japonais après la guerre? Étudier ce qui se fait de mieux en matière d’appareils photos ou d’automobiles, copier et produire un produit au moins aussi bon, quasi identique mais moins cher.
Dans les années 1940, Canon en voulant se développer dans la monde des appareils photos de qualité n’a pas chercher à réinventer ce qui existait déjà. Ils ont copié un Leica (vignette de gauche ci dessous) réputé et ont produit leur « Leica » (vignette de droite).

1938-II-D-2-1        1280px-Canon_IIB_IMG_0372

On connaît la suite plus de septante ans plus tard. Qu’est devenu Leica par rapport à Canon?

Et si les concepteurs de produits se remettaient à lire le bouquin de Hervé Sérieyx, Le zéro mépris?
« En 1989 paraissait la première édition de ce livre dénonçant le coût prohibitif du mépris pour les entreprises et pour le pays. Dix ans plus tard, la mondialisation économique et la révolution de l’information ont fondamentalement remis en cause l’organisation des entreprises et des institutions étatiques, mais le mépris continue de frapper. LE ZERO MEPRIS. Le mépris coûte encore plus…
Hervé Sérieyx »
Aujourd’hui des concepteurs de logiciels photos méprisent leurs concurrents et le travail déjà accompli. Ils proposent des produits qui déroutent totalement ceux qui veulent les essayer. Résultat, je vais rester avec Lightroom…

 

Pour ceux que cela intéresse:

capture one
Écran de travail de Capture One

dxo
Écran de travail de DxO OpticsPro 10

LR
Écran de travail de Lightroom 5

 

J’ai traité une même image Raw avec les trois logiciels en utilisant les fonctions automatiques, vous avez ci-dessous les trois vignettes cliquables pour vous faire une idée.

IMG_2596_1
Traitée par Capture One.

IMG_2596_DxO_DxO

Traitée par DxO

IMG_2596-2

Traitée par Lightroom 5

Qu’en pensez vous? Quel logiciel utilisez vous?  Essayez vous les nouveaux logiciels?

Bon dimanche à toutes et tous

 

7 réflexions au sujet de « Je suis un testeur compulsif… »

  1. J’aime acquérir aussi des logiciels (pour le son, la vidéo par ex) mais pour la photo je me satisfais de photoshop (plus trop en vogue, je sais) , j’en suis contente car je ne pousse pas les photos et puis je commence à m’y retrouver facilement.
    Ce que je cherche c’est une manière pas trop compliquée de faire des gifs.
    Bonne semaine!

  2. Ben moi je reste sur CorelPaintShopPro.. J’en suis à X8 ! Pourquoi personne n’en parle jamais ? Tu peux me dire toi ?
    Si mes souvenirs sont bons, j’ai découvert PSP il y a une bonne dizaine d’années (si ce n’est plus).. sur des sites de graphistes canadiens..
    Trop habituée, je me refuse à travailler sur Lightroom alors que mon club photo le recommande et même nous fait des initiations.. Au début j’avais téléchargé en peer to peer (toléré à l’époque), puis un jour mon fils m’a offert une version d’origine. Depuis chaque année (sauf cette dernière, me le suis offert en avance) à Noël il m’offre les mises à jour.
    J’ai testé Lightroom, par curiosité, mais je persiste et signe chez Corel ! Il traite les raw et cette année j’ai ajouté AfterShot2 ! Voila, mon ami ! 😉 Bises !

    • Est-ce que je peux te dire pourquoi personne ne parle de Paint shop pro? Pas certain, mais essayons.
      Il y a des produits dont les gens parlent, des produits vedettes et les autres.
      On parle plus souvent d’Iphone que des autres. Ça pourrait vouloir dire que Iphone est meilleur. Mais c’est surtout qu’ils savent mieux faire parler d’eux.
      Les logiciels dont j’ai parlé sont pas mal différents de Paint shop Pro. Ton logiciel se rapproche plus des Photoshop éléments par exemple.
      Ce sont des logiciels de traitement d’image qui vont plus vers la modification d’image (ajout de textes, filtres « artistiques » etc). Lightroom « développe » des fichiers images et gère le suivi (classement, impression, livres, etc).
      J’utilise lightroom et Éléments (qui est un Photoshop simplifié). Avant d’avoir Lightroom, j’étais tout le temps dans Éléments, Maintenant dans 99% du temps je suis dans lightroom. Simplement, il me convient. Merci pour ton commentaire

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s