Quand j’ai le nez au ras des taraxacum….

Quand j’ai le nez au ras des taraxacum….

C’est que je ne peux l’avoir au ras des pâquerettes

Faute de pâquerettes je me contente de pissenlits.
Évident non ?

Tout ça pour dire encore une fois que j’adore
me mettre à la hauteur de ce que je photographie.
En fait, j’aime faire la courbette devant les fleurettes, pâquerettes, et pissenlits, aussi….

Et ce comportement ne plait pas à tout le monde, semble t-il…

Bonne journée  à toutes et tous

 

5 réflexions au sujet de « Quand j’ai le nez au ras des taraxacum…. »

  1. Et le résultat est là…
    J’ai toujours pensé qu’il fallait être sportif pour prendre des photos. Ramper, grimper, courir, se tordre dans des positions inconfortables. Oser, en somme. Car parfois, il n’y a pas que les oiseaux qui nous trouvent bizarres…

    • Bonjour Zazy. Non, c’est vrai la mère l’oye étint pas contente.. elle avait l’air de se demander ce que je foutais si bas…

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s