Comme un avant-goût d’Halloween. David Altmejd

Il flottait dans l’air du Musée national des beaux-arts du Québec, une sensation d’Halloween. En visitant un coin d’exposition d’art contemporain, on pouvait ressentir la beauté du monstre. (mots empruntés à Nathalie Petrowski)

Pour certains les créations de l’artiste Québécois peuvent être soit déconcertantes soit franchement monstrueuses. David Altmeidj  remet en question l’obligation de comprendre une oeuvre pour l’apprécier.

Il dit » «L’art, pour moi, c’est comme se promener en forêt et vivre l’expérience de la nature, en faisant un zoom in sur une fourmi ou un zoom out sur l’ensemble du paysage.On peut très bien se promener dans la nature sans comprendre l’organisation de chaque plante, chaque arbre, chaque insecte.Il devrait en être de même en art contemporain.»

Les quelques photos prises dans des conditions de prise de vue très difficiles (à travers des vitrines de plexi, sous un éclairage qui crée des reflets) ne donnent qu’un maigre aperçu de l’oeuvre exposée intitulée The flux and the puddle

.

Qu’en pensez vous?

Bonne journée à toutes et tous.

3 réflexions au sujet de « Comme un avant-goût d’Halloween. David Altmejd »

  1. Moi non plus, je ne suis pas fan.
    J’ai besoin d’une certaine esthétique ou plutôt d’une esthétique certaine pour apprécier une oeuvre de cet accabit.
    Ceci dit, cela n’envèle rien à la qualité de tes images, malgré les conditions que tu décris.
    Bonne journée.
    JMS*

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s