Un trouble qui touche surtout les adultes photographes…

Vous connaissez peut-être la signification d’acronymes de plus en plus usités : TOC, TED, TSA et autre TDAH. Mais aviez vous déjà entendu parler de ICM. Non, je ne parle pas là de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

De quoi s’agit-il? Comment ce trouble se manifeste? Quels sont les premiers symptômes?

L’ICM touche les personnes maniaques d’essais en matière de photographie.

Dans un premier temps le « malade » investit beaucoup d’argent dans des appareils photographiques performants. Si le boîtier choisi n’est pas stabilisé, il investit alors dans des objectifs onéreux dotés de la stabilisation optique. Le bon sens veut que la stabilisation optique ou mécanique est là pour éviter les flous de bougé au déclenchement.

Ceux qui sont atteints d’ICM bougent volontairement leur appareil en appuyant sur le déclencheur. On appelle ce trouble ICM pour Intentional Camera Movement. (mouvement intentionnel de la caméra).

Ne trouvez vous pas ce trouble de comportement étonnant?

J’ai personnellement vécu deux crises d’ICM.
La première fois en novembre 2014:

et plus récemment fin octobre 2017:

J’espère que vous avez compris que je niasais avec ça (Je suis assez niais, il faut bien le dire. Tellement niais que même ma mère a failli me renier)

Des photographes connus utilisent souvent ICM pour des paysages urbains. Roberto Polillo est un spécialiste de cette technique :

 

Bonne journée à toutes et tous. Vos avis et commentaires sont les bienvenus.

13 réflexions au sujet de « Un trouble qui touche surtout les adultes photographes… »

  1. Oui, je l’ai vu faire par quelqu’un, mais je ne connaissais pas le nom de cette technique. Cela est du plus belle effet, mais mieux vaut ne pas avoir de problèmes de strabisme ! Belle journée à toi. Amitiés. Joëlle

  2. Ca m’arrive à moi aussi, mais jamais volontairement car la réussite n’est pas garantie. Je suppose que Polillo a dû s’entraîner un certain temps avant d’obtenir ce résultat. Je préfère de beaucoup la netteté (pour tout d’ailleurs!) Bonne journée,à toi!

  3. Bon jour Dominique,
    Beaucoup s’y essaient, mais peu y réussissent vraiment, et puis il faut vraiment que le sujet soit adéquat.
    Je vois que tu aimes toujours l’analyse psychologique dans le domaine photographique 😉
    Merci pour ta visite, cela faisait très très longtemps.
    Bonne fin de journée, et je t’ai répondu pour mon matériel.

  4. Je trouve qu’entre 2014 et 2017 ton IMC s’est accentué ! c’est la grande mode. Le flou, le bougé… Alors, pourquoi ne sommes-nous pas de grands artistes avec nos flous

    • « pourquoi ne sommes-nous pas de grands artistes avec nos flous »
      question intéressante… peut-être que nous sommes trop flous dans notre conviction que nos photos peuvent être bonnes….

    • ah, tu sais, peut-être que des gens ont aussi jeté les premières oeuvres de grands artistes avant qu’ils ne soient considérés comme tels….

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s