Et si nous parlions des croisements?

Non, non, ne parlons pas du carrefour, ni du giratoire, mais des croisements des animaux.

Si je lis la définition dans wikipédia (à propos savez vous que ce nom est un croisement entre wiki (siteparticipatif) et encyclopédia?), je vois:Un croisement est, dans le milieu de l’élevage sélectif des animaux, l’action de faire reproduire deux animaux appartenant à la même espèce mais à des races différentes. Le but du croisement peut être d’améliorer une race existante .

L’homme en apprenti sorcier qu’il est à toujours aimé faire des croisements. Certains sont restés inaboutis, hélas. Comme croiser une dinde avec un kangourou.  » Le fermier qui aura réussi aura créé la première volaille que l’on puisse farcir de l’extérieur  » disait François Cavanna.

Heureusement (ou pas) certains de ces croisements ont donné des résultats.
Le zébrâne, résultat du croisement d’un zèbre avec un âne.
Il y a aussi le grolar (qui n’a rien à voir avec une de vos connaissance très enrobée). Le grolar est le résultat du croisement entre un grizzly et un ours polaire. Dans ce croisemennt, je ne peux dire lequel est lui et laquelle est elle. Pas plus que je ne sais si le grolar est né d’une volonté humaine ou d’un croisement accidentel…
Passons sur le tigron et son cousin le ligron bien connus.
Reste le porc-mouton aussi connus sous le nom de Lincolnshire Curly Coat, (porc laineux) connus pour leur superbe robe bouclée. Je vous laisse imaginer la superbe robe bouclée après que le cochon se soit roulé dans la fange…
J’ai gardé à part le pumapard (croisement entre un puma et une femelle léopard). Une tentative qui n’a pas donné ce que son créateur attendait.

Parfois je me demande si les croiseurs de chiens( ça fait un peu bateau ce nom, non?) ne perdent pas parfois, le but ultime du croisement. À savoir améliorer une race. La rendre plus adaptée.

Adaptée? Lorsque l’on vit dans un pays comme le Québec (dont Gilles Vigneaut dit : Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver), on peut imaginer ce qui est une une race de chien adaptée. Le Saint-Bernard, ou le Husky, par exemple.

Depuis quelques mois, j’ai appris à connaître la race de chien la plus inadaptée pour icitte..
Le Teckel nain à poils longs. Un joli (affaire de goût…) chien qui a les poils plus longs que les pattes.. Le pauvre. Dès que l’herbe est mouillée, il rentre crotté…
Mais le pire c’est en hiver. Un peu de neige au sol, et il est comme pris dans un banc d’neige.
Il faut leur mettre un petit manteau, mais on a pas encore trouvé de moon-boots de la bonne taille.
Mais photographier les teckelles de ma compagne dans la neige ça donne des photos marrantes… Non?

Bonne fin d’année à toutes et tous

3 réflexions au sujet de « Et si nous parlions des croisements? »

  1. sur le 6ème, il semble te dire, avec son regard très expressif, « t’as pas fini avec tes conneries ». De très belles photos, elles n’ont pas l’air de trouver la neige trop rébarbative. J’ai vu à la téloche que vous étiez dans le froid polaire, alors, bon courage. Passez de très belles fêtes de fin d’année

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s