de l’humain.

Photographier ses semblables dans leur milieu est un exercice passionnant mais bien difficile.  On est très loin de la photo en studio ou tout doit être maîtrisé.

Dans la rue, beaucoup d’improvisation, d’images volées. Montrer l’humain sans tomber dans un voyeurisme facile, c’est difficile.  Mais on essaye quand même

16 réflexions au sujet de « de l’humain. »

  1. C’est une démarche que j’aime beaucoup et que je pratique régulièrement. Mais se pose la question pour ces photos volées : et si leur propriétaire ne souhaitait pas qu’on en fasse usage. Aujourd’hui avec la généralisation d’internet, une photo prise au fin fond de la Finlande ou d’ailleurs pourrait être vue par son modèle …
    Bravo pour tes clichés pleins de naturel, je ne dirai pas lequel je préfère, on ne peut comparer des choses aussi différentes que des personnes qui n’ont rien à voir avec d’autres si ce n’est qu’elles sont bien vivantes …

  2. Je préfère la demoiselle encapuchonnée pour l’expression et le jeu de couleurs et le vieux monsieur sur la dernière photo qui s’éloigne de la vie avec le poids des ans sur les épaules!

Dites nous ce que vous en pensez...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s