Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué??

C’est la question qui me turlupinait la fin de la semaine passée, pendant une visite au Musée de la Pointe à Callière. C’est un bel endroit qui montre l’histoire de la fondation de la ville de Montréal et qui en ce moment propose une exposition « Le chamane et la pensée de la forêt ».
Le musée décrit l’exposition de cette façon:
Au rendez-vous seront de chatoyantes parures de plumes, sarbacanes, arcs et flèches au curare, objets usuels, vanneries, masques, instruments de musique, et nécessaires pour la prise d’hallucinogènes utilisés par les chamanes. L’exposition présentera des objets issus d’une trentaine d’ethnies de neuf pays du bassin amazonien.
Ramener des images d’une exposition dans un musée se résume à un choix simple:
-La facilité qui consiste à acheter la plaquette-catalogue souvenir.
-ou la difficulté: faire ses propres photos avec un cellulaire. La lumière difficile, les reflets tout est fait pour rendre les photos laides.
J’ai choisi la difficulté, qu’en pensez vous?


Bonne journée à toutes et tous

Qu’est-ce qui relie la casquette du trump et un voilier dans le port de Montréal?

Quel était le point commun entre les deux photos proposées hier.
Un voilier et trump et sa casquette.

Le voilier il s’agit de l’Amerigo Vespucci.

Gréement trois-mâts carré
Lancement 22 février 1931
Équipage 16 officiers et 70 marins
Longueur 100,50 m
Longueur de coque 82,38 m
Maître-bau 15,50 m
Tirant d’eau 7 m
Déplacement 4 150 t
Tonnage 3 545 tonneaux
Voilure 2 824 m2 (26 voiles)
Vitesse 10 nœuds (sous voile)

La casquette de trump avec « sa » devise, refaire la grandeur de l’Amérique.

Sans Vespucci, « make américa great again » n’aurait pas existé.

Amerigo Vespucci (ou Americo Vespuce)1, né le 9 mars 14542 à Florence, dans la république du même nom et mort le 22 février 1512 à Séville en Castille, est un navigateur florentin au service du royaume de Portugal et de la couronne de Castille. Il est considéré comme le premier européen à comprendre que les terres découvertes par Christophe Colomb font partie d’un nouveau continent. C’est en hommage à Vespucci que ce nouveau continent a été appelé « Amérique »

Il faut noter que le fait que les USA (Etats Unis d’Amérique) est discutable.
« Le terme « Amérique » désigne (au sens large quant à l’étendue) le continent où se trouvent les États-Unis. Mais, selon le contexte, il peut désigner les seuls États-Unis d’Amérique, ce qui peut créer quelques ambiguïtés.Ainsi, Voice of America a été la voix des États-Unis durant la Guerre froide. la célèbre phrase « God Bless America » est une phrase patriotique des habitants des États-Unis, en aucun cas une phrase d’unité du continent. » (wikipéida)

Devinette…

Devinez ce qui relie ces deux images????

Le splendide voilier a été photographié, vendredi passé à Montréal.
Le gros « ——- » n’est à ma connaissance jamais accosté au porc de Montréal….
Oui? vous dites??
Bonne semaine à toutes et tous

Pas besoin de tricher….

Il pleut encore. C’est désespérant.
Il n’y a que les escargots et le gazon qui sont ravis.

Mais ça présente un avantage. Tous ceux qui se servent de vaporisateurs pour mettre des gouttes sur les fleurs n’ont pas besoin de tricher..
De toute façon, je n’aime pas le pschitt-pschitt…

Pleut-il chez vous????

De bonnes photos avec un cellulaire (smartphone,mobiles, etc), serait-ce possible??

Qu’en pensez vous?
On a tendance à penser qu’à part des selfies et des photos vite faites, un cellulaire ne peut pas faire grand chose.
Je viens de voir des photos qui peuvent nous faire changer d’avis.
Elles sont visibles sur un site qui met en avant des photos faite avec des aille phone.. (mais, les utilisateurs d’autres cellulaires ne doivent pas se sentir exclus)
Le site en question organise un concours chaque année et vient de publier les gagnants pour 2017.
C’est impressionnant..
Le vainqueur:

Children roam the streets in Qayyarah near the fire and smoke billowing from oil wells, set ablaze by ISIS militants.

Un autre primé de 2017:

Dans la catégorie « people »:

Toutes les photos sont visibles sur le site http://www.ippawards.com/
Allez y faire un tour, peut-être que comme moi, vous allez avoir envie de plus vous servir de l’appareil photo de votre cellulaire.
Bonne journée à toutes et tous

Le trépied en macro-photo, indispensable ou superflu?

Faire de la  « macro » sans utiliser un trépied est-ce possible?
Qu’en pensez vous?
Avec mon nouveau petit objectif macro, je ne peux plus faire ce que je faisais avant avec mes bagues Kenko. Avec celles ci et le 70/200, l’objectif restait à distance respectable par rapport au sujet et bouger un tout petit peu au moment du déclenchement, ne posait pas trop de problème. Avec le Zuiko Digital ED 30mm f/3.5 Macro, la lentille est très proche du sujet. Il est dans ce cas, quasi impossible de ne pas bouger en appuyant sur le déclencheur.
J’ai fait une petite série en me servant d’un trépied, pour voir.

Qu’en pensez vous?
Bon dimanche à toutes et tous

Mon père disait….

Mon père disait….
Tiens on dirait le titre d’une chanson de Brel.

Mais, là, n’est pas la question.

Mon père avait des formulations qui m’intriguaient.
Il disait par exemple  » regarde voir »ou « écoute voir ».
Je trouvais cela bizarre.

Il avait une autre formule qu’il utilisait lorsqu’il était contrarié et qu’il voulait nous convaincre. Il martelait les mots en même temps qu’il frappait la table de son index, comme pour mieux nous faire entrer les choses dans la tête. en disant: « entrez vous ça dans la tête ».

J’y pense parfois, lorsque je veux comprendre quelque chose.
En matière de photographie, il y a des notions importantes à comprendre.

Tenez par exemple, la profondeur de champ…
Ça paraît simple. Une petite ouverture donne une grande profondeur de champ.
Oui, mais…
Je viens de lire un article dans un site spécialisé. Je me demande si tout va « m’entrer dans la tête…
On y lit par exemple:
« Lorsque l’on réduit l’ouverture du diaphragme, il y a une division du diamètre de pupille par √2 entre deux nombres d’ouverture consécutifs — ce qui correspond à une réduction de moitié de la quantité de lumière collectée. »
Là, Papa, ça a du mal à « m’entrer dans la tête »..

J’ai voulu creuser (pas le champ.) ces notions de profondeur..
Et j’ai trouvé ça:
« Profondeur de Champ et règle de Scheimpflug : une approche simple »
Scheimpflug… Rien que le nom déroute.

Et en fouillant plus profond, J’ai trouvé un schéma, j’ai cru que cela aller m’aider à comprendre.


Et ben, non, j’ai rien compris.

Mais finalement qu’est-ce qui compte? Qu’est-ce qui est important?
Être un puît de science incollable où avoir du plaisir?
Faut-il apprendre le solfège pour avoir du plaisir à jouer pour soi?
Faut-il tout savoir de l’hyperfocale pour avoir du plaisir à photographier en macro?
Je ne crois pas….

Bonne journée à toutes et tous que vous connaissiez ou nom règle de Scheimpflug….