Les mots en trans….

C’est fou, ça.
Vous savez combien il y a de mots commençant par « trans »?
Je vous le donne en mille… Non pas mille, trois mille et plus.
3076 mots qui commencent par trans.

Certains sont courts, d’autres longs..
Certains connus, d’autres moins, comme « transalkylé ».

Des tabous comme Gras trans
Des plus à la mode, comme transgenre.

Moi, je suis fou de transparence,
Quand je vois une transparence à contre-jour,
Je suis en transe….

Il fait pas chaud aujourd’hui, on ne risque pas de transpirer… Et chez vous?

C’est un joli petit parc, presque un oasis…

C’est un joli petit parc, au bord de la rivière des prairies, dans le quartier Ahuntsic(*). Un joli petit parc, en ce moment,plein de fleurs de pissenlits,(dents de lion, pour certains..):

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et aussi plein de bernaches qui paissent, épaisses un peu:

Un endroit agréable. un oasis pas loin de la grande ville de Montréal.
Ce serait un oasis, si en ce moment il n’était pas plein de gros épais.
De gros sales.
Qui ne peuvent s’empêcher de laisser traîner leurs immondices après leur passage.
Je les hais..

Et vous qu’en pensez vous??
(*) le nom du quartier Ahuntsic viendrait du nom d’un indien Huron. Pour en savoir plus c’est ici

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/327297/un-lieu-un-nom-ahuntsic-une-double-identite

Points de vue (Images du monde)….

Points de vue (Images du monde… et de tulipes)
En matière de photo, le point de vue change tout. Pas seulement en photographie d’ailleurs.

On a l’habitude de souvent de prendre de haut les fleurs (et pas seulement les fleurs…) et ça donne ça:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’aime bien parfois me mettre au niveau de la fleur que je photographie. Surtout avec un boitier avec écran orientable. Ça permet des points de vue originaux.
Variation sur le thème de la tulipe Crispa (frangée (comme Trump..))

Quand pensez vous??

Bonne journée à toutes et tous

 

T’avais raison Zazy…..

La veille de partir pour Cuba, j’avais publié une série de photos de canards les pieds dans l’eau.  Zazy avait publié un commentaire qui disait :
Le 8 mai 2017 à 13 h 08 min, zazy a dit :
Il me semble que sur la première photo, il s’agit d’un couple mixte !!

Couple mixte? Que voulait-elle dire?

J’ai demandé à google, et j’ai compris:

« certains couples s’assemblent malgré des différences ».. Chez les animaux aussi. Même chez les branchus.. Bien vu Zazy..

Ça c’est un couple de branchus « normal », pas mixte. Monsieur est de même « race » que Madame:

Depuis plusieurs semaines, un couple s’est assemblé « malgré les différences », et ils semblent heureux…

Bon dimanche à toutes et tous. Icitte, le 14 c’est la fête des Mères.  Alors, Bonne fête à toutes les mamans..

Cuba et ses bazous.

Comment, vous ne savez pas ce qu’est un bazou?
Non, non, aucun rapport avec ce que les français de France appellent les zazous.

Icitte, au Québec, (stie…) un bazou c’est une vieille auto!!!
Un vieux char. Une minoune..

À Cuba, on en voit beaucoup de vieux bazous.
Des autos d’un autre âge, qui roulent encore.

Oh, faut pas se leurrer, même si le chauffeur pèse à fond sur l’gaz, même la pine au fond, à fond la caisse comme diraient les français, elles ne roulent pas vite ces autos là.

Mais n’allez pas dire à un Cubain que sa vieille Pontiac est un citron, il risque de le prendre mal….

Le propriétaire d’une des Pontiac me disait que la sienne date de 1955.. La meilleure année, me disait-il…

Bonne journée à toutes et tous.

Voir Gibara, la ville blanche…..

Si on en croit des sites de voyages, Gibara est: blanche, Perle de l’oriente, Eden enchanté….

« Fondée en 1817, Gibara la Blanche, c’est mer, montagne et culture dans un village calme et accueillant.
Gibara, la Perle de l’Oriente ou l’Eden enchanté
était à l’époque un riche port sucrier qui perdit son attrait avec la venue des chemins de fer. »

 

« Le premier contact entre la culture européenne et la culture aborigène ce serait déroulé à Gibara. On dit que le 1er novembre 1492, Christophe Colonb envoya, depuis ses caravelles ancrées dans la baie de Gibara, des marins en éclaireurs afin d’établir contact avec les aborigènes.

La ville de Gibara, se démarque par l’excellent état de conservation de son architecture coloniale hispanique.  Fonée le 16 javanier 1817, les cubains la nomment « la ville blanche ».  Situé à une trentaine de km de Holguin, cette ville hors des sentiers battus à de quoi séduire les visiteurs qui recherchent un endroit paisible.  Elle renferme de numbreuses valeurs historiques, culturelles et patrimoniales en plus d’être une riche source de traditions. »

Ce n’est pas exactement ce que nous avons vu en la visitant (trop rapidement, c’est vrai). Il nous a semblé voir une ville que la révolution de Fidel Castro n’a pas transformé en un éden. Quelques images:

 

Elle scrute l’horizon. Qu’est-ce qu’elle attend?

Serait-ce le retour du Comandante Camilo, qu’elle attend?

Elle peut toujours attendre, il n’a pas fini son cigare….

Lui aussi attend, mais quoi?

Quelques images dans les rues de Gibara.

Bonne journée à toutes et tous.

Y mouille à bouère deboutte…

En d’autres mots, il pleut à siaux, comme il pleut vache qui pisse, il pleut des cordes.
L’armée a été appelée à la rescousse. Bien des coins du Québec ont les pieds dans l’eau.
Seuls les canards s’en foutent…..
Dans le parc de la merci, la rivière des prairies, le 21 avril, ressemblait à ça:

Le 6 mai, elle ressemblait à ça:

Bonne journée à toutes et tous.