Les recherches généalogiques ne sont pas sans danger.

Les recherches généalogiques ne sont pas sans danger.

Et ne me dites pas que la généalogie et la photographie, cela n’a aucun rapport.
Et bien si. Ça peut avoir un rapport et les constatations que l’on peut faire peuvent vous plonger dans un abîme de perplexité.

J’ai presque toujours fait de la photographie, mais me questionner sur mes ancêtres, c’est plus récent.
J’ai passé du temps à déchiffrer des pages numérisées de l’état civil de la haute-Savoie. Et dernièrement en manipulant mon petit Olympus OMD 1O, j’ai eu envie de faire des recherches « généalogiques » (bien que ce soit peu logique) à propos de l’ancêtre de ce boîtier. Et j’ai trouvé..

L’ancêtre du OMD10, c’est le OM 10.


Né en 1979, le OM 10 a eu en 2014, un fils le OMD 10 (D pour digital). Je dois préciser
qu’en matière de généalogie photographique, un boîtier peut-être né de « mère inconnue ». C’est le cas de ce petit Olympus…..

J’ai réussi à trouver en occasion un Olympus OM 10 que j’ai offert à ma fille. Elle ne jure que par les photos en argentique faites avec un appareil tout manuel.

La lecture des spécifications des deux appareils. L’ancêtre semble « cro-magnonesque ». Les capacités du rejeton sont incroyablement plus grandes tant en matière de vitesse, de sensibilité, et je passe sur la capacité limité des pellicules.

Ce qui me fait me poser des questions, c’est qu’entre ma fille et moi, il y a plus ou moins le même écart qu’entre le père et le fils Olympus. Alors, y a t-il la même différence de capacité entre ma fille et moi? Je ne suis pas certain d’avoir bien fait ces recherches…. C’est pour ça que la recherche généalogique n’est pas sans danger.

Bonne journée à toutes et tous

Ça me donnerait presque envie d’aller à Paris.

Mais tout bien réfléchi, entre la crue de la Seine, les dix centimètres de neige attendus aujourd’hui sur Paname, je préfère rester chez moi et attendre les dix centimètres qui vont tomber ici.
Pourtant, si j’étais à Paris en ce moment, ça me tenterait d’aller voir une exposition de photo à la Maison européenne de la photo. Jusqu’au 25 février, le photographe Nino Migliori est à l’affiche.

Je ne connaissais pas cet artiste. Son travail de photographe humaniste me plait beaucoup surtout qu’il semble avoir essayé beaucoup de choses en photo. Des séries étonnantes sur la lumière qui font penser au clair obscur. Il utilise pour ça la lumière d’une bougie:

Et des séries plus « flyées » comme Cancellazioni:

Rien que ses photos de la vie en italie dans les années d’après guerre valent la visite:

Qu’en pensez vous?
Buona giornata a tutti

Ma gang de malades….

Vous connaissez cette toune(chanson, musique) de Daniel Boucher  » Ma gang (bande d’amis) de malade?
Je pensais ce matin à ce titre de Boucher quand je me promenais dans le bois (pendant qu’le loup….).
C’est le mot gang, ou plutôt gangue qui me donnait à penser.
La nature est prise dans une gangue de malade, une gangue vraiment folle.
Une gangue de glace. Après une bonne bordée de neige, (près de 40cm(plus de 15 pouces…)) il a plu beaucoup, puis le grand froid est revenu… Résultat tout est transformé en patinoire.

Bonne journée à toutes et tous

2 janvier 2018, temps gris et froid du coté de Mirabel.

Il faisait un temps gris et très froid le 2 janvier, nous sommes allés du coté du rang Saint Dominique pour essayer de voir des harfangs.

Elle n’avait jamais vu d’harfang « en vrai ». Elle a été gâtée, elle en a vu 3.
dont celui çi:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais les conditions n’étaient pas propices à de bonnes photos.

Alors, ça m’a donné envie de fouiller dans mes archives.

Ces oiseaux font tous partie de la famille des Frigidae (oups, correction, ils font tous partie des Strigidae).


Les mensurations et poids sont approximatives. Selon les sites consultés les chiffres ne sont pas exactement les mêmes.

Bonne journée à toutes et tous.

Quand la rivière fume…..


Quand la rivière fume, ce n’est pas comme le disait un journaleux de tv5 parce que le sel d’évapore (J’ai cru rêver quand j’ai entendu ça), mais parce que la température de l’eau est encore plus élevée (moins frette) que la température de l’air.


Quand les cristaux rêvent d’être dans un duvet en plumes…..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Quand les feuilles regrettent de ne pas être tombées plus tôt….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


T’es mieux de bien attacher ta tuque…
C’est qu’il fait frette en titi.
Bonne année à toutes et tous.

Et si nous parlions des croisements?

Non, non, ne parlons pas du carrefour, ni du giratoire, mais des croisements des animaux.

Si je lis la définition dans wikipédia (à propos savez vous que ce nom est un croisement entre wiki (siteparticipatif) et encyclopédia?), je vois:Un croisement est, dans le milieu de l’élevage sélectif des animaux, l’action de faire reproduire deux animaux appartenant à la même espèce mais à des races différentes. Le but du croisement peut être d’améliorer une race existante .

L’homme en apprenti sorcier qu’il est à toujours aimé faire des croisements. Certains sont restés inaboutis, hélas. Comme croiser une dinde avec un kangourou.  » Le fermier qui aura réussi aura créé la première volaille que l’on puisse farcir de l’extérieur  » disait François Cavanna.

Heureusement (ou pas) certains de ces croisements ont donné des résultats.
Le zébrâne, résultat du croisement d’un zèbre avec un âne.
Il y a aussi le grolar (qui n’a rien à voir avec une de vos connaissance très enrobée). Le grolar est le résultat du croisement entre un grizzly et un ours polaire. Dans ce croisemennt, je ne peux dire lequel est lui et laquelle est elle. Pas plus que je ne sais si le grolar est né d’une volonté humaine ou d’un croisement accidentel…
Passons sur le tigron et son cousin le ligron bien connus.
Reste le porc-mouton aussi connus sous le nom de Lincolnshire Curly Coat, (porc laineux) connus pour leur superbe robe bouclée. Je vous laisse imaginer la superbe robe bouclée après que le cochon se soit roulé dans la fange…
J’ai gardé à part le pumapard (croisement entre un puma et une femelle léopard). Une tentative qui n’a pas donné ce que son créateur attendait.

Parfois je me demande si les croiseurs de chiens( ça fait un peu bateau ce nom, non?) ne perdent pas parfois, le but ultime du croisement. À savoir améliorer une race. La rendre plus adaptée.

Adaptée? Lorsque l’on vit dans un pays comme le Québec (dont Gilles Vigneaut dit : Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver), on peut imaginer ce qui est une une race de chien adaptée. Le Saint-Bernard, ou le Husky, par exemple.

Depuis quelques mois, j’ai appris à connaître la race de chien la plus inadaptée pour icitte..
Le Teckel nain à poils longs. Un joli (affaire de goût…) chien qui a les poils plus longs que les pattes.. Le pauvre. Dès que l’herbe est mouillée, il rentre crotté…
Mais le pire c’est en hiver. Un peu de neige au sol, et il est comme pris dans un banc d’neige.
Il faut leur mettre un petit manteau, mais on a pas encore trouvé de moon-boots de la bonne taille.
Mais photographier les teckelles de ma compagne dans la neige ça donne des photos marrantes… Non?

Bonne fin d’année à toutes et tous